Get Adobe Flash player

Archives d’un auteur

Les carnets de Cerise par Joris Chamblain / Aurélie Neyret

Les carnets de Cerise  

Auteur : Joris Chamblain

Illustratrice : Aurélie Neyret

Éditeur : Éditions Soleil

Collection : Métamorphose

Tome 1

Le zoo pétrifié

Résumé :

Cerise est une petite fille de dix ans et demi qui rêve de devenir romancière. Ce livre est son journal intime; il commence par ces mots : « Il était une fois… »

82769113_oCerise et ses amies ont construit une cabane dans un arbre quelque part en forêt. Un jour qu’elles jouent dans leur cachette, elles aperçoivent un vieil homme à l’allure mystérieuse.

Pour Cerise, c’est la meilleure occasion d’écrire son premier roman!

Mais qui est ce Michel Langer au costume taché de peinture ?! Que fait-il ?! Où va-t-il ?!

Cerise est bien décidée à mener l’enquête!

Avis :

Ce mélange BD / roman façon carnet a reçu le prix Angoulême 2013. Les images sont MAGNIFIQUES !!!

Le livre ressemble vraiment à un journal intime : sur les pages, on trouve des dessins d’enfants, des commentaires écrits en lettres cursives, des crayons, des feutres et même des articles de journaux découpés et collés !

Les autres pages sont en bande dessinée. Je trouve le personnage de Mme Galinier amusant, c’est une vieille dame qui ne songe qu’à ses « coins à champignons » dans les bois. Les nombreuses illustrations sont très précises, elles représentent le moindre mouvement.

Dans cette enquête, que de suspens et d’émotion!

Il me tarde de retrouver Cerise en lisant les autres tomes.

Cerise est une petite fille joyeuse, curieuse, déterminée et fière. Elle est très différente de son amie Érica qui râle fréquemment.

Je pense que l’on peut lire cet ouvrage dès 8 ans et longtemps après.

Mathieu Hidalf et le sortilège de Ronces

Mathieu Hidalf et le sortilège de Ronces

Auteur : Christophe Mauri

Éditeur: Gallimard Jeunesse

Genre: roman junior

Résumé :

Rigor Hidalf, sous-consul de Darnar, fait tous les ans une conférence de presse pour expliquer ses nouvelles décisions. Mais cette année, les journalistes veulent savoir comment Mathieu Hidalf, son fils, a attrapé la Foudre Fantôme l’année précédente. Le sous-consul envoie donc son fils à sa place.

Lors de la conférence, le roi marie de force Mathieu Hidalf à … Marie-marie du château-Boisé. Elle est l ‘ héritière de la plus grosse fortune du royaume Astrien !

Mais Marie-marie est aussi la pire ennemie de Mathieu .

La mère de Mathieu parvient à convaincre  la comtesse Dacourt de donner son accord au jeune  garçon pour qu’il se cache à l’école de l’ Élite.  Le mariage de Mathieu doit avoir lieu une semaine plus tard, le jour de la rentrée des prétendants Élitiens.

Des choses bizarres vont se dérouler dans l’ enceinte de l’Élite. Un prétendant Elitien, un apprenti, un pré-Elitien et un Elitien vont s’unir pour prononcer le serment des quatre ordres. Alors, un gigantesque mur de ronces encerclera l’école .

Mathieu arrivera-t-il à détruire le sortilège de Ronces ?

Avis:

J’ai découvert le personnage de Mathieu Hidalf l’année dernière. Il est assez indescriptible mais je vais quand même essayer: Il a maintenant douze ans, il est brun avec des yeux noirs et est Prétendant Elitien à l’école de l’Elite. Il est très doué pour les bêtises. Il a un gros défaut: il n’accepte pas ses erreurs.

J’ai adoré le troisième tome de Mathieu Hidalf. J’aime bien les univers magiques avec des sorciers, des mages et des endroits mystérieux.

J’ai voulu lire ce livre car j’avais beaucoup apprécié les deux tomes précédents.

Cet ouvrage prouve l’héroïsme du légendaire Louis Serra et le génie de Mathieu Hidalf (il est surtout génial en bêtises). Il y a des passages plein d’action et des paragraphes vraiment drôles. Louis Serra est mon personnage préféré. Il est le capitaine de l’école de l’Élite. J’imagine bien sa voix froide, ses épaules carrées et son caractère sévère mais juste.

J’attends avec impatience les prochains tomes pour connaitre la suite des aventures de Mathieu.

Agatha Mistery, Le secret de la déesse – Enquêtes en tout genre

Agatha Mistery – Enquêtes en tout genre

le secret de la déesse

Auteur:Sir Steve Stevenson

Illustrateur: Stefano Turconi

Genre:roman mystère-aventure

Collection :bibliothèque rose

résumé:

Avec sa cousine Agatha Mistery, Larry, un élève de la célèbre école de détectives l’Eye, résout toutes les enquêtes .

Larry a perdu son matériel de détective, un mini téléphone portant le nom d’Eye Net. Quand il le retrouve, il écoute ses messages. Ils viennent tous de l’école : « nouvelle mission » annonce le professeur dans chacun d’eux. Pour Larry, impossible d’aller en Inde résoudre la nouvelle enquête sans Agatha.

Le lendemain , les voilà partis pour Chotoka, un petit village Indou. Là,ils sont accueillis par leur oncle. Et c’est grâce à son aide que les Mistery arriveront sûrement, une fois de plus, à élucider une nouvelle affaire: Celle de la Perle du Bengale…

avis:

j’ai adoré ce livre car il y a de nombreux mystères. C’est ce que j’aime dans les livres.

Le thème de cet ouvrage est original parce qu’il n’y a pas beaucoup de romans pour enfant qui se passent en Inde. Je trouve la culture indou très intéressante. J’apprécie aussi le suspens de ce récit.

Il m’a suffit de lire le résumé pour savoir que j’allais aimer ce roman. Les décors sont si bien décrits que l’on a l’impression d’être dans l’ histoire en particulier dans certains passages.

je regrette que l’on en apprenne pas beaucoup sur l’Inde .

Je pense que les bons lecteurs peuvent lire cet ouvrage dès 7 ans.

Mathieu Hidalf et la Foudre Fantôme

Auteur: Christophe Mauri

Éditeur: Gallimard jeunesse

Genre: Roman fantastique

Tome 2

Résumé:

Mathieu Hidalf a enfin 11 ans ! Cette année, c’est décidé, il va entrer à l’école de l’Élite. Il n’a pas révisé et pour s’inscrire il faut passer l’épreuve du Prétendant. Mathieu préfère tenter de tricher mais sans succès et c’est par un heureux hasard qu’il entre à l’école de ses rêves.

La première épreuve de Mathieu consiste à capturer la Foudre Fantôme qui est une biche argentée. Une biche? Mathieu a mieux à faire: réaliser un exploit. Les élèves ont un arbre doré dessiné sur leur uniforme. Chaque fois qu’ils réussissent une épreuve une nouvelle branche d’or pousse. Il n’y a que les exploits qui permettent d’avoir une branche rouge. Mais les exploits, ça ne se réalise qu’au moment où l’on s’y attend le moins.

Mon Avis:

Je vous avais déjà présenté le tome 1 « Le premier défi de Mathieu Hidalf » et je vous avais précisé que le tome 2 sortirait en 2012. Il est enfin arrivé !

Comme dans le premier volume, Mathieu fait encore des bêtises et il se passe des choses très étranges. Par exemple, Mathieu a volé une montre de Mort destinée au Roi, le Grand Busier. Si on la porte 5 minutes, on est mort pendant 5 minutes et après, on ressuscite ! Dans cet ouvrage, il y a beaucoup de choses bizarres ou magiques. Pour s’éclairer, on loue des petites elfes qui font de la lumières dans le royaume.

L’histoire est passionnante. C’est même un peu une histoire d’Amour à certains moments. Il y a surtout beaucoup d’action et Mathieu est très dynamique. J’aime ce roman car c’est une aventure pleine de fantaisie.

C’est un très  gros livre de 350 pages. Quand on l’a lu, on comprend qu’il y a dedans quelque chose de vrai qu’il faut garder dans sa tête, comme une morale. Cela montre qu’il faut accepter que l’on peut faire des erreurs de temps en temps et se dire, « c’est vrai, j’ai échoué mais je ferai mieux la prochaine fois ».

A lire entre 8 et 12 ans.

Le vent dans les Saules

Auteur: Michel Plessix

Inspiré du roman de Kenneth Grahame

Genre: Bande-déssinée

Série 1 (4 tomes)

 

 

Résumé:

M. Taupe en a assez de faire le ménage. Il sort prendre l’air et rencontre M. Rat. M. Rat propose à Taupe de faire un pique-nique de l’autre côté de la rivière. Ils partent donc dans le canot de Rat. Pendant le repas, il n’y a pas d’incident à part Loutre qui s’invite. Mais au retour, Taupe, en ramant, coule la barque ! Heureusement, ils savent tous les deux nager et Rat aime suffisamment l’eau pour plonger rechercher … le panier du pique-nique. Les deux amis sont trempés et ils rentrent se réchauffer chez Rat. Une journée, deux journées, trois journées … voilà que Taupe habite avec Rat.

Taupe voudrait aussi faire la connaissance de Blaireau. L’inviter? Non, il déteste les invitations. Lui rendre visite? Mais pour aller chez lui, il faudrait traverser le dangereux Bois Sauvage.

Taupe entreprend de rendre visite à Blaireau sans Rat qui désapprouve cette idée. Il part tout seul mais se perd. Rat arrive à son secours mais il est trop tard pour rentrer le jour même. Le lendemain, la neige est tombée et a effacé leurs traces de pas. Impossible de sortir du bois ! C’est alors que Taupe trouve un paillasson. La maison de Blaireau serait-elle dans les parages? Cela signifierait qu’ils sont sauvés …

 

 

Mon avis:

Il y a deux séries de bandes-dessinées: La série « Le vent dans les saules » et la série « Le vent dans les sables » qui comportent toutes les deux quatre tomes. J’ai résumé le tome un et vous laisse découvrir la suite.

J’ai vraiment apprécié cette très belle histoire d’animaux.

Les personnages ont des sentiments comme les humains. Dans le premier tome, il n’y a pas d’humain mais ce n’ai pas le cas dans les autres épisodes.

Crapaud Baron Têtard est un personnage vantard qui a toujours une nouvelle lubie: Faire du bateau, partir en voyage, acheter une automobile …. Mais dés qu’il a obtenu ce qu’il veut, il s’en lasse. Taupe trouve du plaisir partout et dessine tout ce qu’il voit sur un petit carnet de notes. Mon personnage préféré est Rat parce qu’il est mignon, gentil et invente tout le temps des poèmes rigolos.  J’aime bien sa façon de parler de ses amis; Il dit qu’ils ont, comme tout le monde, quelques défauts mais il les aime comme ils sont. Rat est joyeux et un peu rêveur. Il aime faire du canot, des pique-niques et déclamer des vers.

Les illustrations de cette histoire sont magnifiques. Elles représentent surtout la nature et le cycle des saisons. Certains dessins sont même inspirés de peintres célèbres comme Monet, Manet, Van Gogh et Klimt.

Cette bande-dessinée peut être lu à partir de huit ans.

 

Poil de Carotte

Auteur: Jules Renard

Éditeur: Michel Vincent

Genre: Roman Classique

Résumé:

« Poil de Carotte, ferme le Poulailler ! ». « Poil de Carotte, égorge les perdrix ! ». C’est toujours le petit garçon roux qui doit faire les corvées. Il fait peu de bêtises pourtant il se fait tout le temps  gronder. Pauvre Poil de Carotte ! Madame Lepic, sa maman, lui interdit même certains jeux comme le jeu du Papa et la Maman. Elle le gronde. Elle le gifle. Heureusement, grand frère Félix tente de protéger son petit frère, ce qui n’est pas le cas de sœur Ernestine qui passe son temps à « rapporter ».

 

Mon avis:

Je trouve que la mère de Poil de Carotte a une très mauvaise attitude. Cette histoire est triste. Des fois, la maman de poil de carotte est si méchante qu’elle l’entraine elle-même dans des bêtises rien que pour le plaisir de le corriger. Cela m’a choqué. je conseille d’attendre d’avoir dix ans ou plus pour lire cet ouvrage.

30 Histoires en attendant Noël

Auteur: Catherine Mory

Éditeur: Larousse

Ces histoires existent aussi en livre numérique pour iPad et iPhone.

 

Ce livre regroupe plusieurs histoires.

Dans certaines, on retrouve  les mêmes personnages. D’autres sont inspirées de contes ou de légendes.

J’ai beaucoup aimé « La Piñata de Noël » et « Le père Noël au pays des Kangourous » qui sont des histoires un peu étranges.

Pour les enfants de 1 an et demi à 5 ans, les parents peuvent leur lire tous les soirs ces petites histoires qui ne font qu’une page. Cela ressemble un peu à un calendrier de l’Avent.

C’est un superbe album avec de magnifiques images.

J’ai également apprécié «Fanni et les douze petits papiers»: C’est l’histoire de la jeune fille la plus gaie de toute la Hongrie. La tradition veut que douze jours avant Noël chaque jeune personne en âge de se marier écrit sur douze petits papiers le nom des douze personnes qu’elle aime. Chaque jour, elle jette un des papiers sans le lire au feu.

Le jour de Noël, le nom inscrit sur le papier qui reste est le nom de la personne avec qui elle va se marier !

 

Les Schtroumpfs et l’arbre d’or

Peyo Création

Éditeur:  Le Lombard

Scénario: Alain Jost, Thierry Culliford

Dessin: Pascal Garray

Genre: Bande-dessinée

Thème: La superstition (*)

 

Résumé:

Comme tous les ans, les Schtroumpfs fêtent le retour du printemps. Cela consiste à danser l’Alibouschtroumpf autour du fameux arbre d’or, un arbre appelé  aliboufier qui pousse dans les pays chauds.

Mais pendant la cérémonie, un orage survient et l’arbre prend la foudre. Il n’y aura pas de fête cette année car le « malheur » s’abat sur le village. « Le malheur ? Que les Schtroumpfs sont superstitieux ! » se dit le Grand Schtroumpf. « Il va falloir trouver une solution pour les rassurer »…

 

Mon avis:

C’est une histoire très amusante avec de jolis dessins que j’ai vraiment aimés.

Ce récit montre qu’il ne faut pas être superstitieux et que l’on peut avoir de la chance un jour et pas de chance le lendemain. Moi, je ne crois pas totalement aux porte-bonheurs car je sais que, le plus souvent, il faut faire des efforts pour être récompensé. Mais je pense que les porte-bonheurs m’aident à être disposée à faire ces efforts. Les porte-bonheurs ne marchent que si l’on veut qu’ils marchent.

Cette BD convient aux enfants de 7 à 11 ans. Elle est Schtroumpfement bien !

 (*) Fait de croire que certains actes, certains signes ou certains objets entrainent mystérieusement des conséquences bonnes ou mauvaises. (Exemple le trèfle à quatre feuilles qui doit porter bonheur à celui qui le trouve).

La Famille Strudel

Éditeur: Studio Troll

Genre: Conte Numérique pour iPad

Titre : La famille Strudel – partie #1

Résumé:

La famille Strudel, une famille de lutins, utilise sa dernière essence de vie pour se faire une maison. L’essence de vie est une pierre enchantée qui permet de fabriquer une maison si l’on trouve la bonne formule magique. Seulement, la nouvelle demeure des trois lutins se casse (parce qu’un « géant » marche dessus) tout comme les autres maisons qu’ils ont construites avant.

Les Strudel prennent un dernier verre de rosée ambrée, un genre de champagne pour lutins, et, à la tombée de la nuit, ils quittent leur maison. « Allons voir le vieil ermite*, il nous donnera un conseil. » Leur voyage sera long et semé d’embuches.

***

***

Mon avis:

C’est un livre numérique fantastique et original. Cela ne manque pas de musique, de suspens et d’animations qui ressemblent à des ombres chinoises. Le livre a un ingénieux système: Il faut toucher les mots en vert pour écouter un son. Les mots en gras et scintillants permettent d’admirer les animations. Les mots en marron sont écrits dans la langue bizarre des lutins et ceux qui sont en rouge sont expliqués.

 

***** **** ** **** **** **** **** **** **** ** *** ** ** **** ****** **** ** **** **** **** *** *** * ** ** *** ** **** **** *** **** ****** **** ** **** **** **** *** *** * ** *** **** ****** **** ** **** **** **** *** *** * ** *** **** ****** **** ** **** **** *

 

 

 

Je conseille cette histoire de 7 à 11 ans. Il s’agit en fait des premiers épisodes de l’histoire. A suivre en décembre avec la sortie des autres épisodes.

*ermite: se dit d’une personne qui vit isolée.

**

Après la pluie le beau temps

Auteur: Comtesse de Ségur

Éditeur: Hachette Jeunesse

Collection: Les classiques de la rose

Genre: Roman classique

 

Résumé:

Depuis la mort de ses parents, Geneviève habite chez son oncle. Mais George, le cousin de la jeune fille, l’entraine dans diverses sottises et c’est toujours la petite orpheline qui se fait gronder !

Heureusement, l’arrivée de Rame (un africain dévoué à sa « petite maîtresse »), les visites fréquentes de Mlle Primerose ainsi que celles de Louis et Hélène, l’aideront à se remettre sur le chemin du bonheur.

Geneviève a plus d’amis que d’ennemis et son vilain cousin finira bien par ne plus lui faire d’ombre pour être heureuse.

 

Mon avis:

ce roman est le dernier roman de la Comtesse de Ségur. Elle était âgée de 72 ans quand ce livre est paru. La célèbre comtesse est morte trois ans après.

A cette époque, il y avait beaucoup de racisme. Le livre incite à ne pas être raciste. George est vraiment méchant car il ne veut pas que Rame le touche. En plus, il passe son temps à faire des bêtises.

J’ai aimé ce livre car, comme dit le proverbe « après la pluie le beau temps », les malheurs et les consolations se succèdent. Ce qui m’a plu c’est que le texte est rempli d’émotions. Beaucoup de personnages sont dévoués à Geneviève.

Ce que j’ai préféré, c’est l’histoire d’amour de la fin du roman.

C’est un livre pour les 8-12 ans.