Get Adobe Flash player

Archive pour janvier 2012

Mathieu Hidalf et la Foudre Fantôme

Auteur: Christophe Mauri

Éditeur: Gallimard jeunesse

Genre: Roman fantastique

Tome 2

Résumé:

Mathieu Hidalf a enfin 11 ans ! Cette année, c’est décidé, il va entrer à l’école de l’Élite. Il n’a pas révisé et pour s’inscrire il faut passer l’épreuve du Prétendant. Mathieu préfère tenter de tricher mais sans succès et c’est par un heureux hasard qu’il entre à l’école de ses rêves.

La première épreuve de Mathieu consiste à capturer la Foudre Fantôme qui est une biche argentée. Une biche? Mathieu a mieux à faire: réaliser un exploit. Les élèves ont un arbre doré dessiné sur leur uniforme. Chaque fois qu’ils réussissent une épreuve une nouvelle branche d’or pousse. Il n’y a que les exploits qui permettent d’avoir une branche rouge. Mais les exploits, ça ne se réalise qu’au moment où l’on s’y attend le moins.

Mon Avis:

Je vous avais déjà présenté le tome 1 « Le premier défi de Mathieu Hidalf » et je vous avais précisé que le tome 2 sortirait en 2012. Il est enfin arrivé !

Comme dans le premier volume, Mathieu fait encore des bêtises et il se passe des choses très étranges. Par exemple, Mathieu a volé une montre de Mort destinée au Roi, le Grand Busier. Si on la porte 5 minutes, on est mort pendant 5 minutes et après, on ressuscite ! Dans cet ouvrage, il y a beaucoup de choses bizarres ou magiques. Pour s’éclairer, on loue des petites elfes qui font de la lumières dans le royaume.

L’histoire est passionnante. C’est même un peu une histoire d’Amour à certains moments. Il y a surtout beaucoup d’action et Mathieu est très dynamique. J’aime ce roman car c’est une aventure pleine de fantaisie.

C’est un très  gros livre de 350 pages. Quand on l’a lu, on comprend qu’il y a dedans quelque chose de vrai qu’il faut garder dans sa tête, comme une morale. Cela montre qu’il faut accepter que l’on peut faire des erreurs de temps en temps et se dire, « c’est vrai, j’ai échoué mais je ferai mieux la prochaine fois ».

A lire entre 8 et 12 ans.

Le vent dans les Saules

Auteur: Michel Plessix

Inspiré du roman de Kenneth Grahame

Genre: Bande-déssinée

Série 1 (4 tomes)

 

 

Résumé:

M. Taupe en a assez de faire le ménage. Il sort prendre l’air et rencontre M. Rat. M. Rat propose à Taupe de faire un pique-nique de l’autre côté de la rivière. Ils partent donc dans le canot de Rat. Pendant le repas, il n’y a pas d’incident à part Loutre qui s’invite. Mais au retour, Taupe, en ramant, coule la barque ! Heureusement, ils savent tous les deux nager et Rat aime suffisamment l’eau pour plonger rechercher … le panier du pique-nique. Les deux amis sont trempés et ils rentrent se réchauffer chez Rat. Une journée, deux journées, trois journées … voilà que Taupe habite avec Rat.

Taupe voudrait aussi faire la connaissance de Blaireau. L’inviter? Non, il déteste les invitations. Lui rendre visite? Mais pour aller chez lui, il faudrait traverser le dangereux Bois Sauvage.

Taupe entreprend de rendre visite à Blaireau sans Rat qui désapprouve cette idée. Il part tout seul mais se perd. Rat arrive à son secours mais il est trop tard pour rentrer le jour même. Le lendemain, la neige est tombée et a effacé leurs traces de pas. Impossible de sortir du bois ! C’est alors que Taupe trouve un paillasson. La maison de Blaireau serait-elle dans les parages? Cela signifierait qu’ils sont sauvés …

 

 

Mon avis:

Il y a deux séries de bandes-dessinées: La série « Le vent dans les saules » et la série « Le vent dans les sables » qui comportent toutes les deux quatre tomes. J’ai résumé le tome un et vous laisse découvrir la suite.

J’ai vraiment apprécié cette très belle histoire d’animaux.

Les personnages ont des sentiments comme les humains. Dans le premier tome, il n’y a pas d’humain mais ce n’ai pas le cas dans les autres épisodes.

Crapaud Baron Têtard est un personnage vantard qui a toujours une nouvelle lubie: Faire du bateau, partir en voyage, acheter une automobile …. Mais dés qu’il a obtenu ce qu’il veut, il s’en lasse. Taupe trouve du plaisir partout et dessine tout ce qu’il voit sur un petit carnet de notes. Mon personnage préféré est Rat parce qu’il est mignon, gentil et invente tout le temps des poèmes rigolos.  J’aime bien sa façon de parler de ses amis; Il dit qu’ils ont, comme tout le monde, quelques défauts mais il les aime comme ils sont. Rat est joyeux et un peu rêveur. Il aime faire du canot, des pique-niques et déclamer des vers.

Les illustrations de cette histoire sont magnifiques. Elles représentent surtout la nature et le cycle des saisons. Certains dessins sont même inspirés de peintres célèbres comme Monet, Manet, Van Gogh et Klimt.

Cette bande-dessinée peut être lu à partir de huit ans.

 

Poil de Carotte

Auteur: Jules Renard

Éditeur: Michel Vincent

Genre: Roman Classique

Résumé:

« Poil de Carotte, ferme le Poulailler ! ». « Poil de Carotte, égorge les perdrix ! ». C’est toujours le petit garçon roux qui doit faire les corvées. Il fait peu de bêtises pourtant il se fait tout le temps  gronder. Pauvre Poil de Carotte ! Madame Lepic, sa maman, lui interdit même certains jeux comme le jeu du Papa et la Maman. Elle le gronde. Elle le gifle. Heureusement, grand frère Félix tente de protéger son petit frère, ce qui n’est pas le cas de sœur Ernestine qui passe son temps à « rapporter ».

 

Mon avis:

Je trouve que la mère de Poil de Carotte a une très mauvaise attitude. Cette histoire est triste. Des fois, la maman de poil de carotte est si méchante qu’elle l’entraine elle-même dans des bêtises rien que pour le plaisir de le corriger. Cela m’a choqué. je conseille d’attendre d’avoir dix ans ou plus pour lire cet ouvrage.